vendredi 11 janvier 2013

Victimes de la crise ou acteurs de changement ?

 »Â ArrachĂ© avec les dents, difficile, dur, lourd,… « , tels sont les qualificatifs qu’emploient les membres des comitĂ©s de direction dont les entreprises affrontent de plein fouet la crise Ă©conomique. S’investir toujours plus pour convaincre des investisseurs de renouveler leurs lignes de crĂ©dit ; explorer de nouveaux marchĂ©s porteurs potentiels de clients ; rĂ©duire encore les coĂ»ts ; concevoir le produit, le service de demain, telles sont quelques-unes des gageures qu’ils tentent de relever. Avec hargne et pugnacitĂ©. Tout en s’efforçant de conserver au sein de leur comitĂ© de direction sens de l’action, cohĂ©sion d’Ă©quipe, motivation.

Au Japon, le mot crise a pour synonyme opportunitĂ©. Quelles opportunitĂ©s cette crise cache-t-elle pour chacune des entreprises qui la vit au jour le jour ? Dans notre sociĂ©tĂ© en complet devenir, comment passer de l’Ă©tat d’entrepreneur « victime » de la crise Ă  la posture d’un entrepreneur acteur de changement ?
Participant au colloque Rétro-prospective de la créativité il y a tout juste un mois, come and become en est ressortie plus convaincue que jamais : la démarche créative est un outil de transformation à la puissance insoupçonnée, un outil de résilience personnel et organisationnel.
Parce qu’elle permet de regarder l’insupportable autrement, parce qu’elle s’appuie sur la mise en commun des intelligences collectives, parce qu’elle projette dans le futur les hommes et les femmes qui l’introduisent dans leurs organisations, la dĂ©marche crĂ©ative gĂ©nère Ă©nergie et plaisir Ă  chercher ensemble les opportunitĂ©s, les solutions de demain.
C’est tout le mal que come and become vous souhaite pour cette annĂ©e 2013 !